Saison 2017 - Concert extraordinaire de l'Académie pour jeunes interprètes

Depuis l'année 2016, les Concerts d'été à St-Germain en collaboration avec la Société genevoise d'utilité public (SGUP) organisent une Académie destinée aux jeunes musiciens et consacrée aux relations entre musique et émotions.

La participation a l’Académie offre aux musiciens, dans un contexte de réflexion et de production, des espaces et des occasions leur permettant de compléter un travail personnel d'expérimentation artistique et d'élargir leurs intérêts culturels, et de préparer leur première réalisation professionnelle.

Apres une petite semaine de formation, de partage et d'échange, les musiciens ont eu la possibilité de se produire en concert dans la saison des Concerts d'été à St-Germain, le dimanche 23 et le lundi 24 juillet 2017. 

Chaque édition l’Académie se caractérise par le choix d'une œuvre de référence du répertoire, choisie en fonction de son importance historique et de sa valeur musicale. Elle offre également la possibilité d'explorer des relations entre musique, art et science. Apres le « Pierrot Lunaire » de Schönberg présenté en 2016, l’œuvre choisie pour l’édition 2017 a été les « Tableaux d'une exposition » de Modest Moussorgski.

En 1873, Victor Hartmann, peintre et sculpteur, meurt subitement à l’âge de 39 ans. Ses amis organisent, en janvier 1874, en son hommage, une exposition a l’Académie des Beaux-Arts de St-Petersburg. Modest Moussorgski, bouleversé par la mort de son ami, avec lequel il avait souvent discuté de l'art et partagé des prises de position esthétique, décide de lui rentre hommage en musique par la composition, en quelques semaines, d'une série de dix pièces pour piano, inspirées par certains des tableaux de l’exposition et séparées par des brèves « promenades », d'un tableau au suivant.

On connait bien la sublime transcription pour orchestre faite par Maurice Ravel en 1922. Elle est désormais une sorte de référence incontestable et absolue dans ce domaine. C'est d'ailleurs l'un des rares cas ou la transcription vaut largement l’œuvre même.

Par ailleurs, cette même pièce aura inspiré un nombre inouï d'arrangements, et de transcriptions pour les formations les plus diverses et variées.

L'Académie pour Jeunes Interprètes 2017 a toutefois présenté une nouvelle transcription pour ensemble instrumental, réalisée par Vincent Thevenaz et présentée en création mondiale.

Quelques années après la transcription de Ravel, en 1928, Wassily Kandinsky crée au Bauhaus de Dessau, en Allemagne, un spectacle autour des Tableaux d’une exposition pour lequel il dit avoir employé des formes entrevues lors de l'écoute de cette composition. Le peintre a donc réalisé un spectacle grâce à des animations de formes géométriques, de couleurs et de lignes qui se composent et se décomposent dans une précise synchronisation avec le rythme et les phrases de la partition.

Grace à la collaboration avec les jeunes réalisateurs Joakim Scheidegger et Gabriel Mettraux, les images de Kandinsky ont été reprises et projetées pendant le concert en suivant ces précises indications. Ce concert est donc un parcours de la peinture à la musique et de la musique à la peinture.

Il faut saluer le sérieux, la passion, l'envie, la disponibilité, la qualité humaine de tous les jeunes musiciens qui ont participé à l’Académie, ainsi que leur qualité musicale et professionnelle, car même s'ils sont en bonne partie des étudiants, ils ont déjà développé une attitude et des exigences extrêmement poussées, propres au métier qui les attend.

On doit également remercier et féliciter Vincent Thévenaz pour le travail de transcription et Ia direction de l’ensemble, et Gilles Vanssons, hautbois solo de I’Orchestre de Chambre de Genève, qui a travaillé pour sa part avec les instruments à vent, tandis que Girolamo Bottiglieri a pris en charge le travail des cordes.

Enfin, un grand merci doit être adressé à Joakim Scheidegger, Gabriel Mettraux et Tania Alonso Dahmani pour Ia réalisation de la projection des tableaux mobiles de Kandisky et pour l’enregistrement audio et vidéo des concerts.

Cela nous a permis la production du film ci-dessus qui, nous l'espérons, pourra reproduire l’enthousiasme des musiciens et du public lors des concerts à l’Eglise St-Germain.

 

Saison 2017 - Ensemble Il Caravaggio // Camille Delaforge et Anna Reinhold // TEASER Sur les Rives de l'Orient

 

Saison 2017 - Ensemble Il Caravaggio // Camille Delaforge et Anna Reinhold // Armide